Les actualités

Diffusion active de Flyers

Jeudi dernier, le 29 Mars, nous étions présents à la Journée Départementale des Professionnels du Tourisme pour la deuxième fois, et cette année nous y tenions un stand ! De cette manière nous avons pu distribuer nos documents aux différents Offices du Tourisme présents, à savoir Coutances Mer et Bocage, la Baie du Cotentin, Granville Terre et Mer, Côte Ouest Centre Manche, St Lô Agglo, Villedieu Intercom, et Isigny Omaha. La réglementation, le petit guide de la pêche à pied, les fiches espèces étaient installés sur notre table, ainsi que les tout récents flyers du concours photo et du petit musée. Cela nous a permis de nous faire connaitre et reconnaitre auprès d’environ 80 propriétaires de divers types d’hébergements, notamment chambres d’hôtes et campings, qui sont repartis avec chacun quelques dépliants de la règlementation, un ou deux petits guides de la pêche à pied, des fiches espèces et informés du concours photo et de notre petit musée annuel. Nous avons également eu la visite des représentants de la maison du littoral de la mairie de Cherbourg, qui s’investissent dans l’éducation à l’environnement et avec qui nous seront sûrement amenés à faire de nouveaux échanges. En quelques chiffres, 17413 dépliants sur la réglementation et 1000 petits guides de la pêche à pied ont été répartis dans la région.

C’est avec un bilan positif que nous avons terminé cette journée de rencontres et d’échanges, nous réitérerons donc l’expérience l’année prochaine !

03/04/2018

Fermeture de la pêche du Bouquet

du 28 février jusqu'au 1 juillet (1 août pour Chausey). Veuillez cliquer ici pour connaître les périodes de pêches des espèces.

Réserve biologique pour les bivalves à la Pointe d'Agon

Je vous invite également à cliquer ici, afin d'accéder à l’ensemble de la réglementation en matière de pêche à pied.

le 18/02/2018

Comptage des pêcheurs à pied

Bonjour à tous,

Le CPIE du Cotentin et APP2R ont organisé un comptage des pêcheurs à pied, le 17 avril 2018, sur la côte ouest du Cotentin. Cette opération avait trois objectifs :

- poursuivre la dynamique autour des actions de pêche à pied commune sur le territoire (Life Pêche A Pied de Loisir - golfe Normand-Breton),

- contribuer à la collecte d’indicateurs de progrès, dans le cadre de la création de l'observatoire pêche à pied Manche-Mer du Nord,

- préparer le comptage national organisé par le réseau Littorea (un réseau national pour une pêche à pied récréative durable, dont fait partie l’association APP2R), qui se déroulera entre le 11 et le 15 août.

Nous recherchons des volontaires, sur l’ensemble de la côte ouest. Si vous êtes intéressé et disponible ou tout simplement pour avoir plus de renseignements, nous vous invitons à nous contacter par mail à contact@app2r.org ou par téléphone au 07 85 77 90 26.

Voici les secteurs à prospecter : Armenville, Gouville, Blainville, Agon-Coutainville, Hauteville, Annoville, Lingreville, Coudeville, Granville, Saint-Pair, Jullouville, Carolles, Champeaux, St-Jean de Thomas, Bec d'Andaine.

La pêche et la palourde

Suite à la modification des tailles minimales de capture de la Palourde japonaise dans certaines régions (aucune modification de réglementation pour la Palourde européenne), il nous a semblé important de dédier un article en vous apportant quelques critères d’identification.

Rappel : les départements de la Manche et du Calvados ne sont pas concernés par cette modification.

Palourde japonaise, Palourde européenne, Palourde bleue. Trois espèces vivant sur nos côtes, mais trois espèces souvent confondues. Voici quelques critères de reconnaissance, permettant d’identifier les espèces de nos côtes.

Difficile de différencier les palourdes japonaises et européennes, d’autant plus que le véritable critère distinctif se trouve caché à l’intérieur (coquille violacée). Quelques indices nous permettent toutefois de distinguer l’une de l’autre. La palourde japonaise est plus dodue et présente une lunule noire bien marquée. La palourde européenne est plus anguleuse, plus plate que la japonaise et la charnière ne présente pas de lunule bien marquée. Si vous pratiquez la pêche à pied à la marque vous pouvez distinguer l’européenne de la japonaise. Les marques de la première sont deux petits trous distants de quelques millimètres, tandis que pour la seconde les deux trous sont collés l’une à l’autre.

La palourde bleue, appelée aussi localement « coque bleue », est une palourde plate et plus allongée que ses deux cousines. La coquille de cette espèce est moins rugueuse et aborde parfois des couleurs bleues. Attention, le nom de « coque bleue » porte à confusion, mais c’est bien une palourde. La dimension minimale de capture est donc de 4 cm.

Palourde japonaise en haut et palourde bleue en bas.

Bonne identification.

02/02/2018



La coque et les palourdes en danger ?

Rebondissement inattendu en cette fin de mois de janvier. Un projet d’arrêté modifiant l’arrêté du 26 octobre 2012, déterminant la taille minimale de capture de la coque et de la palourde a été effectué dans le cadre de la pêche maritime de loisir. Depuis le 15 janvier 2018, le ministre de l’agriculture a validé ce projet.

- la coque : passe de 3 cm à 2.7cm (sauf sur le gisement de la Baule, maintenu à 3 cm)

- la palourde japonaise : passe de 4 cm à 3,5 cm (sauf dans le département de la Manche et du Calavados, maintenu à 4 cm)

Attention : la taille minimale de capture de la Palourde européenne et de la Palourde bleue est maintenue à 4 cm.

Lors de la consultation publique, des arguments en faveur d’une harmonisation des tailles minimales de capture entre les pêcheurs récréatifs et celui des professionnels ont été avancés. Cette nouvelle réglementation remet en question le travail et les efforts réalisés sur la sensibilisation des pêcheurs de loisir pour une pêche durable et pour la préservation de la ressource. Ceci dit, il faut poursuivre le travail de sensibilisation. Malgré une réglementation modifiée pour la coque et la palourde japonaise, nous vous conseillons de les pêcher, respectivement à 3 cm et 4 cm. Pourquoi ?

- La modification des tailles minimales de capture des coques et palourdes japonaises pourrait nuire à ces ressources. En effet, sur certains secteurs la pêche à pied exerce une forte pression sur l’estran

- Les pêcheurs auraient des difficultés à différencier les palourdes japonaises des palourdes européennes, dont la taille minimale de capture est maintenue à 4 cm. Cette modification pourrait ainsi avoir un impact sur les stocks de Palourdes européennes. Pour consulter les arguments de la consultation publique, cliquer ici.

Amateurs de pêche à pied (habitués et débutants) nous comptons sur votre compréhension et vous demandons de ne prélever que les coquillages au-dessus des tailles minimales conseillées. Protégeons la ressource de notre estran, riche et exceptionnel.

le 29/01/2018


Pêche à pied : de nouvelles restrictions sanitaires pour 2018

La préfecture de la Manche a annoncé jeudi 18 janvier, plusieurs zones interdites à la pêche à pied en 2018. Deux changements majeurs par rapport à l'année 2017 sont à signaler :

  • Sur la zone d'Hauteville-sur-mer, Annoville et Lingreville, la fermeture sanitaire s'étend depuis cette année 2018, du 1er juin au 31 décembre. En 2017, la fermeture sanitaire s'étendait du 1er mai jusqu’au 31 janvier.
  • Un classement de salubrité a été établi par l'arrêté n°CM-S 2017-008, la pêche de bivalves fouisseurs, filtreurs au sud des falaises de Carolles, dans la Baie du Mont Saint-Michel.

Veuillez cliquer ici pour consulter les arrêtés.

https://www.lamanchelibre.fr/actualite-454467-peche-a-pied-quelles-sont-les-zones-interdites-en-2018-dans-la-manche


Classement sanitaires des sites de pêche à pied

ARRETE N°CM-S-2018-003

portant interdiction temporaire de la pêche, du ramassage, du transfert de coquillages de taille marchande, de l'expédition, de la commercialisation et de la mise à la consommation humaine des coquillages en provenance des zones de production Gouville et Blainville est abrogé, par ARRETE N°CM-S-2018-006, du 05 mars 2018.

Arrêté n° CM-S-2017-007

Suite au classement de salubrité établit par l'arrêter n° CM-S-2017-007, la pêche de bivalves fouisseurs, c'est à dire les mollusques bivalves filtreurs, dont l'habitat permanent est constitué par les sédiments (Coques, Palourdes, Couteaux, ...) est interdite sur le secteur d'Hauteville, d'Annoville et de Lingreville, pour des motifs sanitaire. La fermeture s'étend du 1er juin jusqu'au 31 décembre.


Arrêté n°CM-S 2017-008

Un classement de salubrité a été établi par l'arrêter n°Arrêté n°CM-S 2017-008, la pêche de bivalves fouisseurs, c'est-à-dire les mollusques bivalves filtreurs, dont l'habitat permanent est constitué par les sédiments (Coques, Palourdes, Couteaux, ...) est interdite sur le secteur Est de la Baie du Mont-Saint-Michel.

Pensez également à vous renseigner sur la qualité sanitaire de vos sites de pêche favoris

sur le site de l'Agence Régionale de la Santé :

Vous pouvez y accéder, en cliquant ici (puis cliquez sur : " Les derniers résultats par gisement ")

Vous pouvez également retrouver nos brochures dans l'ensemble des offices du tourisme du département de la Manche !!