A la découverte de l'estran

Nous proposons de vous accompagner sur l'estran, à la découverte d'un univers riche et d'une biodiversité exceptionnelle tout au long de l'année.

De gauche à droite et de haut en bas : Patelle, Natice, Crabe vert, Coquille Saint-Jacques.

Ci-dessus : Étrille (Necora puber)

A gauche: Tourteau (Cancer pagurus)

Ces balades sont autant d'occasions de se familiariser avec les nombreux coquillages et algues de nos estrans, qu'ils soient comestibles ou non, d'admirer les pontes de plusieurs espèces ou bien encore de prendre une leçon de pêche à pied en observant les différentes techniques mises au point par les oiseaux,

De gauche à droite et de haut en bas : Anémone sp (Actinia sp) , ponte sp, Bernache à ventre pâle (Branta bernicla horta), Aigrette garzette (Egretta garzetta).

Les oiseaux ont su profiter de l'importante ressource que procurent les différents écosystèmes de notre estran. L'hiver est d'ailleurs l'occasion d'observer des groupes importants de Bernaches Cravant et de limicoles. Parfois, quelques espèces moins communes profitent d'un instant pour se reposer et reprendre des forces, afin de poursuivre leur migration.

En haut à droite : Bécasseau violet (Calidris maritima)

En haute à gauche : Goéland argenté (Larus argentatus)

En bas à gauche : Harle huppé (Mergus serrator)

La laisse de mer est un écosystème très riche. Une multitude d'organismes s'empressent de décomposer ce dépôt d'algues. Les oiseaux n'ont alors plus qu'à profiter de cette nourriture très riche. Si vous regardez plus attentivement, on se rend compte très vite que la laisse de mer n'est pas seulement composée d'algues. Œufs, squelettes d'animaux marins, bois flottés ... , mais aussi de nombreux déchets.

Pour toute demande de devis, contactez nous : contact@app2r.org

Anatif (Lepas anatifera) , squelette d'oursin (Echinocardium sp), Traquet motteux (Oenanthe oenanthe) se nourrissant dans la laisse de mer.