Sensibilisation des pêcheurs


Afin de préserver et garantir la pêche à pied dans les années à venir, notre association s'engage dans la sensibilisation des pêcheurs.

Ainsi, à chaque marée, tout au long de l'année, nos bénévoles et volontaires partent sur l'estran à la rencontre des pêcheurs à pied pour répondre à leurs interrogations et leur remettre des outils pédagogiques.

La réglementation, les normes sanitaires, la santé, l'évolution des espèces ou bien encore la préservation de l'environnement sont autant de sujets abordés.


Reportage de LCI le 21 Mars 2015 à St-Martin de Bréhal


Rappel :

La réglementation en vigueur a pour objectif de faire perdurer cette activité et de la transmettre aux générations futures.

Par exemple, la taille minimale de capture de chaque espèce est fixée de manière à permettre au moins une phase de reproduction de celle-ci avant qu'elle ne soit prélevée.

Pour information, une palourde met entre 3 et 4 ans pour atteindre sa taille de capture de 4 cm.

Afin d'orienter au mieux nos efforts et thèmes de sensibilisation, nous réalisons régulièrement des estimations de fréquentation de l'estran par les pêcheurs à pied ainsi que des enquêtes.

En 2016, nous avons ainsi pu mesurer que plus de 80% des pêcheurs à pied ne se renseignent pas sur la qualité sanitaire du lieu de pêche qu'ils fréquentent. Or, des alertes sanitaires, voir des fermetures de certains secteurs de pêcheurs interviennent régulièrement. Il est donc primordial de se renseigner à ce sujet avant de se rendre sur son lieu de pêche.

Toujours en 2016, les observations ont permis d'estimer si la conformité des paniers (tailles et quotas réglementaires) était respecté. Ainsi, il a été estimé que deux pêcheurs sur trois possédaient un panier dont la conformité générale excédait 90%. La part des pêcheurs ayant un panier compris entre 50% et 90% de conformité générale n'est pas négligeable (19%).

Parmi les 4 espèces étudiées sur le site de Saint-Martin de Bréhal, la palourde est celle dont la réglementation est la mieux connue. C'est aussi l'espèce la plus convoitée. Pour la coque, la connaissance sur la réglementation est bien plus inférieure que la palourde. En effet, à peine la moitié des pêcheurs concernés connaissent la taille et le quota réglementaire. La spisule, bien que souvent pêchée, fait l'objet d'un manque de connaissance vis à vis de la réglementation. Près de 90% des pêcheurs ignorent les 3 éléments de réglementation.

La connaissance de la réglementation spécifique à la palourde bleue est inférieure à la moyenne de toutes les espèces pêchées. Seul 37% des pêcheurs connaissent les éléments de réglementation pour la palourde bleue. Il est d'autant plus problématique que l'espèce est souvent appelée par la dénomination trompeuse de "coque bleue" et que sa réglementation est confondue avec celles des coques blanches (ou coque de Genêt).

Ces résultats permettent d'aiguiller nos actions de sensibilisation et d'information.

Pour visionner l'enquête sur la fréquentation des pêcheurs à pied cliquer ici